A propos des Mines d'asphalte

Bienvenue aux Mines d’asphalte

Autrefois fleuron de l’industrie neuchâteloise, les Mines d’asphalte sont aujourd’hui l’une des principales attractions touristiques de la région.

D’hier à aujourd’hui, découvrez en plus sur l’histoire incroyable du site de la Presta et nos projets d’avenir.

Hier

En 1711, le premier savant moderne spécialisé dans le domaine de l’asphalte, le médecin grec Eirini d’Eyrinys, identifie les premiers gisements sur l’anticlinal nord du Val-de-Travers. Intéressé d’abord par les effets thérapeutiques de ce matériau, il jette les bases de ses usages modernes dans sa “Dissertation sur l’asphalte ou ciment naturel”.

La première mine est exploitée à ciel ouvert et il semble bien établi que, jusqu’en 1812, l’exploitation ne porte que sur le gisement de la Combe-Vaubayon. Les documents disponibles ne concordent pas sur la date exacte (vers 1830) à laquelle on aurait commencé d’exploiter le gisement de La Presta, sur le versant sud du vallon.

Après avoir passé en diverses mains, la mine devient en 1873 la propriété d’une compagnie anglaise, la “Neuchâtel Asphalte Company Ltd.”. Relevons que, comme le sel, l’asphalte fait l’objet d’un droit de régale de l’Etat et que ce dernier prélève une somme d’environ CHF 5.- par tonne en 1873 (env. CHF 15.- par tonne en 1986).

Vers 1960, la NACO Ltd. est absorbée par l’un des plus puissants groupes d’entreprises routières d’Europe, la société anglaise Tarmac.

Les Mines d’asphalte de la Presta ont ainsi été exploitées de manière artisanale puis industrielle de 1712 à 1986, avant d’être ouvertes au public.

Aujourd’hui

Les Mines d’asphalte accueillent aujourd’hui en moyenne 22’000 visiteurs par année.

Pour célébrer leurs 25 ans d’exploitation touristique, les Mines d’asphalte ont accueilli en 2012 le fabuleux spectacle des Indes Noires, interprété par le Théâtre de la Poudrière.

5 ans plus tard, les Mines d’asphalte ont à nouveau proposé un spectacle extraordinaire Entrailles, créé par Steve Muriset.

Demain: projets d’avenir

Afin de pérenniser l’avenir du site de la Presta et de répondre aux demandes et aux préférences des visiteurs, l’équipe des Mines d’asphalte et l’Association culturelle des Mines d’asphalte de la Presta ont élaboré un projet de développement qui comprend 4 volets:

  • la revitalisation du terrain en friche situé entre le bâtiment des Mines d’asphalte et l’Areuse;
  • la création de différentes variantes de la visite guidée dans les galeries souterraines;
  • la création d’un espace dédié aux expériences géologiques, pour mieux comprendre la formation des hydrocarbures et de l’asphalte;
  • la rénovation du bâtiment des Mines d’asphalte, de la terrasse et de la place de jeux, ainsi que réaménagement des accès et de places de stationnement, afin d’offrir un espace d’accueil chaleureux et multifonctionnel.

Unique, l’histoire de l’asphalte agira comme un trait d’union entre les différentes expériences proposées sur le site de la Presta.